Ceux qui ont cherché une issue n'ont trouvé que folie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 David Garfield

Aller en bas 
AuteurMessage
David Garfield

avatar

Messages : 8
Argent : 500

Char Data
Classe: Surineur
Expérience totale: 0
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: David Garfield   Dim 13 Mar - 22:08

Garfield
David
surnom

24 ans (25 ans le 1er avril)
humain

surineur
Chaos

Employé dans une agence de sécurité électronique/cambrioleur


Ce qu'on l'on voit


David Garfield est un jeune homme d'une vingtaine d'années, faisant plus jeune que ses 25 ans. Ainsi, on lui donnerait plus facilement 20 ans que son age réel... oui oui, nul doute que plus d'une femme voudrait être ainsi. Un mètre soixante dix- ayant une silhouette svelte avec des cheveux mi long aile de corbeaux et un regard vert foncé, c'est le type même de monsieur tout le monde. Ainsi, on ne le remarque pas... ou plutôt, n'attirant pas le regard, il semble souvent faire parti des meubles. Souvent restant en retrait, voir se faisant petit, il semble neutre, ne dégageant rien malgré qu'il soit souvent avec un sourire aux lèvres. Terne? Réservé? En tout cas il est la personne qui ne semble pas digne d’intérêt dans une foule, la traversant sans qu'on prêt attention à cette personne souvent habillé comme son entourage, ayant rien qui ne le démarque. Ainsi, on peut souvent le croise habillé comme un simple employé de bureau qu'il est, chemise blanche, pantalon et veste. Pour l'heure, aucun tatouage, piercing ou autre signe distinctif.

A noter que lorsqu'il décide d'aller la nuit découvrir un endroit sans y avoir été inviter, il aime à changer de look si on peut dire. Mettant des lentilles pour avoir les yeux rouges et se teintant les cheveux en blanc grâce à un casque qui le fait en 5 minutes... car oui, il serait dommage qu'en 2216, cela prenne plus de temps que cela, il en vient à se donner une autre apparence. Non seulement car il trouve que cela lui va bien, mais qu'en plus, si jamais il se faisait repérer, la description qu'on donnerait de lui serait erroné.
Ce que cela cache


David Garflied n'aime pas attiré l'attention, séquelle de son enfance. Ainsi, réservé, il n'est pas du genre à se faire remarqué ni même à se dévoiler. Peur de l'autre ou n'ayant pas d’intérêt pour les autres? En tout cas, il cache son jeu... preuve en est rien qu'avec son physique. Ainsi, sous des vêtements qui ne laisse entrevoir qu'une silhouette svelte, il cache un corps relativement musclé. Ceci vient tout simplement du fait qu'il est adepte des sports solitaire tel que l'escalade mais surtout le parkour, ou art du déplacement. Ainsi, même si la musculation n'est à la base pas sa tasse de thé, il a dut en faire pour apprécier les activités qu'il aime. Comme une étape, comme aiguiser une lame avant de pouvoir l'utiliser.

Et si un trait devait le caractériser, c'est la curiosité... ayant celle d'un enfant. Ainsi, si il reste insensible au fait qu'on le provoque en lui disant "même pas cap", s'en foutant même royalement, il aura plus de difficulté à résister si on le tente avec un "je me demande ce qu'il y a la bas". D'ailleurs, la brume entourant la ville n'est pas pour le laisser insensible. Il est ainsi convaincu qu'un jour il ira voir ce qu'elle cache... comme une femme donc le visage est dissimulé par un voile et qu'on soulève doucement. Et si il n'a pas encore effectué le grand plongeon, c'est que tout simplement il a le sentiment que cela sera le dernier, qu'il n'en reviendra pas. Vrai ou pas, il a le sentiment que le jour ou il devra s'embarquer pour ce dernier voyage, il le ressentira au plus profond de lui... comme un appel. Dans son imaginaire, y ayant pensé plus d'une fois, c'est comme si un jour, la dame voilée l'invitera à s'approcher, à relever ce fameux voile... pour mieux plonger une lame dans son ventre et voir ainsi la vie quitter le corps de ce fou qu'il aura été. Oui, c'est une belle vision d'avenir que voila pour un jeune homme... mais dans cette ville entourée de brume peut on espérer plus?

Autre élément notable chez lui, c'est que depuis un tragique événement l'ayant touché dans son adolescence, il voue une certaine fascination aux lames. D'ailleurs, il en porte toujours une sur lui, voir à portée de main quand il dort. Sans cela, il peut être mal à l'aise, étant pour lui un élément protecteur, se sentant en sécurité avec cela sur lui.

Pour le reste, il est émotionnellement froid. Et si un coup pourra lui faire mal, si il pourra ressentir une froide colère, il est du genre a ne dégager aucune empathie envers les autres. De part son vécu, n'a t il jamais développé de sentiment ou est ce que cela est cassé chez lui? C'est d'ailleurs un élément qui peut mettre mal à l'aise une personne perspicace qui discute avec lui... d'avoir le sentiment que rien ne le touche vraiment. Comme si tout ce qui le rendait un tant soit peut humain, c'est sa curiosité. Et ce malgré un sourire travaillé depuis son plus jeune age pour le paraitre. Une poupée grandeur nature? Peut elle un jour s'éveiller, devenir un être vivant à part entière?

Sinon, son activité principale est le cambriolage... voir de simplement "visiter". Ceci est ainsi en lien avec sa curiosité enfantine et c'est à différencier de son métier. Il pénètre ainsi dans les maisons, faisant un tour du propriétaire avant de repartir sans même forcément prendre quelque chose. Voir des fois, prenant juste un souvenir, voir un objet qui lui plait. Nul vice pourrait on dire... tout comme on pourrait dire qu'il n'a pas conscience du bien... il fait juste ce qui lui plait, ce qui le satisfait. Comme une personne mangeant du chocolat car il a en envie... n'ayant pas le péché de la gourmandise mais le vice de la curiosité. Il est ainsi pour l'heure plus une légende urbaine qu'un vrai cambrioleur.

Il faut dire qu'il n'a pas de grands besoins... et que son métier suffit à le satisfaire au niveau revenu. Il est ainsi un obscur employé d'une société qui est dans le domaine de la sécurité des biens et personnes. Ironique direz vous? Lui même dirait plutôt pratique. En effet, si c'est au final à la porté du premier venue d’escalader voir de crocheter une porte il en est autrement pour arriver à contourner les système électronique du genre caméra de sécurité et autre serrure à code. C'est que les coffres qu'on pouvait ouvrir avec un stéthoscope comme dans les films, c'est du passé. Et si le coté "old school" peut amener un petit coté kitch, cote efficacité, on repassera. Du coup, autant travailler dans un endroit où on vous paie pour vous tenir au courant des dernières évolutions dans ce domaine, voir de les tester. Car non, il n'en n'est pas encore à concevoir... étant plus dans le service test et application dans le réel. Non qu'il ne pourrait pas réaliser un système anti intrusion... mais même pour lui, cela serait abusé vu son passe temps.
Son histoire


David est né le premier avril 2191... et non, ce n'est pas un poison d'avril. D'ailleurs, si cela devait être une blague sa naissance, cela en serait une mauvaise. Il faut dire qu'entre un père qui ne le désirait pas, alcoolique et violent de surcroit et une mère avec presque aucun instinct maternelle, ne l'ayant eu que pour retenir son compagnon... et vu celui ci, on peux vraiment se dire que l'amour rend aveugle, le pauvre enfant n'est pas gâté.

Instinct de survit ou est ce que cela était dans son tempérament, mais très vite, il apprit à se faire discret. Cela évite ainsi de se faire crier dessus, voir de s'en prendre une ou deux... voir plus si affinité. Du coup, il devenait le témoin des violentes disputes entre ses parents. Vaisselle volante, cri, voir coups... souvent avec des menaces de la part de la mère de partir... ce qui sonnait creux tellement elle ne pouvait se passer de son "homme", cherchant surtout à attirer ainsi son attention. C'est sure que des cris hystériques alors que vous regardait votre film préféré avec une bière à la main, cela attire votre attention... et cela peut vite dégénéré... vive la communication au sein d'un couple. Et ce qui peut être "génial" pour l'estime de soi, c'est quand votre mère menace de partir en vous laissant avec votre papa et que lui si répond invariablement et avec un cri venant du fond du coup "mais je ne le voulais pas ce sale marmot". Cela vous forge un enfant. Pourquoi l'ont il gardé? Pour l'argent, ce que devait apprendre plus tard.

Pour l'heure, il pourrait y avoir l'école pour s'épanouir... mais quand cela ne veux pas, cela ne veux pas. Car on a beau dire, non, tout les enfants ne sont pas gentils entre eux. Ainsi, il est facile pour certains de voir en David une proie potentiel, une personne qui peut facilement être le bouc émissaire de la classe. Mais ce ne fut pas forcément ce qui fit alors le plus mal à David. Après tout, certes, ce n'est pas agréable, mais le pire c'est ce qu'on peut résumer sous l'expression "l'enfer est pavé de bonnes intentions". Car des bonnes âmes ayant voulu lui tendre la main, il y a eu, faisant même naitre certains espoir en lui. Mais quand c'est fait maladroitement, cela peut faire pire que mieux. Et qui trinque alors? C'est l'enfant prit dans une situation qui au final le dépasse.

Du coup, on se protège, on se blinde... et on sourit. Après, n'étant pas non plus maso, à son échelle on tente d’échapper à son sort. Et l'extérieur étant plus sure que sa maison, du coup, très jeune, David se mit à trainer après l'école. Seul car il vaut mieux être ainsi que mal accompagné... et qu'à 7-8 ans il y a peu d'enfant prêt à vous suivre. Et des plus naturellement, en tout cas pour lui, il s'est mit à se demander ce qu'il pouvait y avoir derrière tel palissade, ou quel vu on pouvait avoir de tel point. Surtout quand on est pas grand, on passe plus facilement à travers trous et autre passage exigu. Et tant qu'on rentre sans rapporter des soucis à la maison, les parents qu'il a ne peuvent qu'apprécier de ne pas l'avoir dans leurs pattes. Ainsi, partant à l'exploration, c'est surement les moments où il se sentait le plus vivant... et pour l'heure, cela reste encore le cas.

Tout aurait put continué ainsi jusqu'à sa majorité... mais la vie n'est décidément pas un long fleuve "tranquille". Le collège fut ainsi un tournant dans la vie de David. Car être le bouc émissaire d'une classe, pourquoi pas... mais quand cela va plus loin, notamment avec du racket et de la violence physique gratuite, cela dépense ce qu'il connaissait avant. Prenant sur lui, il finit par craquer, se tournant vers son père.... et se fait battre comme jamais, se faisant de ne pas être un homme, d'être indigne de lui, qu'il devrait s'affirmer. le soutien paternel dans tout sa "grandeur". Prit entre deux feux, il aurait put sombrer et se donner la mort... mais au lieu de cela, il la donna à son père.

Tout commença quand il trouva un couteau abandonné... un très beau couteau et surement très vieux. Signe du destin... en tout cas, fasciné par ce dernier, il le garda... et le planta dans le ventre de son père qui était à nouveau en train de s'en prendre physiquement à lui. Surtout que plus cela allé, plus cela dégénéré... et pour le coup, il craignait vraiment à chaque fois que cela soit la dernière fois. Et en ce soir, usant d'une force qu'il ne se connaissait pas, se surprenant lui même avec ce geste, il put voir la vie quitter les yeux de son père.

Ayant quatorze ans au moment des faits, et par l'intention d'un avocat de haut niveau payé surement pas par sa mère, il ne fit qu'un court séjour en maison de redressement pour jeune. Pour lui, cela ne le toucha pas, réfléchissant à ce qu'il s'était passé. Plus jamais il ne serait victime...

Il eu bien-sur droit à un suivit physiologique... mais le professionnel pensant plus à son "chèque" à la fin de séance qu'à l'adolescent, ce dernier joua le jeu sans se dévoiler vraiment. Après tout, depuis tout bébé, il avait apprit à faire comme on l'attendait. Le soutien de sa mère? Au lieu de se ranger du coté de son fils, elle lui reprocha de l'avoir privé de son "homme". D'ailleurs, de retour chez lui, il n'eut plus vraiment d'échange entre eux sauf pour qu'elle déverse son méprit sur lui. Mais perdue, cette dernière finit par se pendre le jour de l'anniversaire de son fils pour ses seize ans. Est ce cela toucha ce dernier, nul ne le sut vraiment, gardant cela pour lui.

En tout cas, c'est à ce moment là qu'il découvrit pourquoi son père l'avait garder au lieu de l'abandonner. Sa mère était en faite d'une famille plus qu'aisée. Et si elle avait été reniée, ce n'était pas le cas de l'enfant. Ainsi, en plus de recevoir un peu d'argent pour s'en occupé, il y avait une somme de bloqué dans une banque pour la majorité de l'enfant. Il apprit cela alors que l'avocat était revenu vers lui à la mort de sa mère. Du coup, allait il allé avec ses grands parents maternels? Non, il semblait que la situation n'était pas adéquate pour un tel rapprochement. Du coup, l'avocat avait réussit alors à obtenir l'émancipation du jeune adolescent, pouvant des lors vivre seul. C'est ainsi la situation avec laquelle il attaqua lé lycée. Ne cherchant pas les contacts, voir les évitant... sans compter que même si on avait essayer d'éviter que cela fuit, on apprit bien vite qu'il avait tué son père... et bon, avec quelques déformations comme toute rumeur doit d'avoir.

Pourtant, c'est à partir de ces seize ans qu'il se mit à vivre sa vie. Ayant toujours été bon élève pour éviter la colère de ses parents, sauf la dernière année avant la mort de son père, il n'eut pas de mal avec son petit pactole pécuniaire à vivre. Non qu'il fut du jour au lendemain riche, loin de là, mais on s'assura qu'il avait de quoi se louer un petit studio dans un quartier correct et de quoi manger. Il s'en sorti ainsi très bien et put faire des études supérieur. Lesquelles? Celle en ingénieur informatique. Non seulement car ce domaine titille sa curiosité... mais qu'en plus cela peut lui servir donc à se balader ou il veut dans le réel. Il apprit ainsi à contourner des sécurités, voir à fabriquer des petits appareil lui permettant d'ouvrir des serrures voir coffres fort.

Sans faire de bruit, sans se faire remarquer, il fut diplômé et intégra ensuite la plus grosse société de sécurité de la ville dans laquelle il avait déjà fait plus d'un stage. De quoi se fondre dans les nombreux employés, devenant un parmi d'autre.  Ainsi, depuis moins d"un an, il est un employé modèle.... mais sa belle famille l'a t elle définitivement oublié? Sa "carrière" de "visiteur" va t 'elle se poursuivre sans heurts? La brume, qu'il a observé de nombreuse fois va t 'elle finit par l'appeler?

Voir l'histoire de David Garfiled et qui n'est pour l'heure par finie.


Dernière édition par David Garfield le Mer 16 Mar - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Garfield

avatar

Messages : 8
Argent : 500

Char Data
Classe: Surineur
Expérience totale: 0
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: David Garfield   Lun 14 Mar - 2:59

j'ai redimensionné l'image.... mais cela ne fait pas top. Du coup, si l'avatar convient et qu'on peux y faire quelque chose, voila l'image d'origine :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/4/40/Eva24DC_Kaworu.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silly Sally
Administration
avatar

Messages : 153
Argent : 25539

Char Data
Classe: Hobo
Expérience totale: 0
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: David Garfield   Lun 14 Mar - 16:44

Magnifique, très belle fiche !

Bienvenue sur le forum pour commencer !

Ta fiche est tout à fait OK, cependant pour ton avatar il vaudrait mieux que tu ne mettes pas une image qui fasse trop manga (là ça semble tiré d'un anime de manière flagrante, une reprise artistique passerait mais pas en tant que tel). Si tu as du mal à redimensionner tu peux toujours m'envoyer ton image par MP.

A part ça tu es tout en ordre, on attend ça pour te valider et on se réjouit de voir ton personnage en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solicity.forumactif.com
David Garfield

avatar

Messages : 8
Argent : 500

Char Data
Classe: Surineur
Expérience totale: 0
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: David Garfield   Mar 15 Mar - 2:56

Merci Smile

Est ce que cet avatar pourrait passer?

http://janemere.deviantart.com/art/Kaworu-370597512

même personnage même si du coup faudra que je modifie sa description physique (la on voit bien qu'il a les yeux rouge :s et pour les cheveux, ben blanc je ne sais si c'est discret :s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Garfield   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Garfield
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» GARFIELD GRIFFON ROUX 5 ANS FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» 05. ♫ You Gotta Help Me Out ♫ [Anthony K. Garfield]
» David Villa Icon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solicity :: Méthanal :: Votre personnage :: Codex-
Sauter vers: