Ceux qui ont cherché une issue n'ont trouvé que folie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Home|Atelier] Butters' Workshop

Aller en bas 
AuteurMessage
Heather September

avatar

Messages : 44
Argent : 0

Char Data
Classe: Technicien
Expérience totale: 150
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Dim 20 Déc - 22:23


Le Butters' Workshop. L'endroit d'excellence où les geeks et autres fans de machines peuvent aller lorsqu'ils ont besoin de pièces trouvées dans Alissa, et par extension introuvables ailleurs. Loin du totalitarisme de Amprestige, le Butters' Workshop vise également à lutter contre l'obsolescence programmée, et aussi permet à ses clients de payer des réparations aux plus bas prix.

Vous achetez une machine chez Amprestige ? Venez chez Butters, on vous enlève votre obsolescence programmée et on vous la répare pour pas cher.

Dans l'underground, le Butters' Workshop était le messie de l'électronique, le pirate des limbes.

Jusqu'au jour où Butters disparut, prétextant une quête de cuivre dans l'Alissa, ressource rare et chère dans les quatre districts. Certaines personnes le crurent mort, d'autres pensèrent qu'il avait rejoint des mutants à Alissa...

Il revint cependant sans raison particulière, avec en plus une apprentie sous son aile, Heather. Cette jeune fille le remplaçait durant ses quêtes de matériel électronique, et, rapidement, s'occupera de gérer les clients et les réparations. C'était une main habile, à tel point qu'on la nommait "La main blanche". Car elle était toute blanche aussi, comme la neige.

Lorsque Butters disparut encore, mort dit-on, elle devint la seule à s'occuper du Butters' Workshop, atelier qu'elle chérit plus que tout. Aussi efficace que son prédécesseur, ce changement n'a pas eu d'impact négatif sur la réputation de l'atelier, bien au contraire.

L'atelier en lui-même a un accès caché qui mène au studo - rustre mais bien entretenu - de Heather. L'accès principal mène à un comptoir avec un grillage en fer où s'échangent pièce et argent, ainsi que services. Les clients viennent à l'entrée, expliquent leur problème, et en un après-midi ou au courant de la semaine, Heather le leur résout, dans son atelier caché derrière le comptoir.

Qu'on essaie de braquer ce magasin et des tourelles indécelables si non déployées mitraillent de tous les côtés. Mais qui ferait ça... ? Sans le savoir-faire, les pièces rares ne servent à rien, et le savoir-faire, il doit être consentent pour agir.

Services

Vous pouvez faire ici vos demandes de réparation/améliorations d'objets, vos demandes d'expertises quelconques, vos demandes de matériaux que vous ne trouvez nulle part ailleurs, ou faire vos achats de produits mis en vente par l'atelier. Le topic est ouvert pour ce genre de requêtes qui se passent dans l'Atelier, bien évidemment vous ne passez pas derrière le comptoir, sauf si vous en êtes autorisé.

Ouvert de 9h à 12h, du lundi au samedi (RP parlant).


Magasin

Aucun article en vente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Mc Fox

avatar

Messages : 90
Argent : 1900

Char Data
Classe: Pistolero
Expérience totale: 245
Arme primaire: Calico M955A

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Dim 20 Déc - 22:44

Au bout d'une longue marche dans tout le quartier de la negra, Henry tombe enfin sur la boutique qu'il cherchait. Peut-etre que cet employeur le sortira enfin de la misère.

j’espère juste qu'il/elle tolère les alcolos parce que sans mon bourbon de midi, j'vaux plus rien. Tiens ? l'annonce ne stipulait pas si c’était un homme ou une femme ou alors j'ai pas écouté. Si c'est une femme, je suis clairement pas présentables.

A peine cette idée l'avait effleuré qu'il était déjà à l’intérieur à arborer son visage figé montrant pourtant si bien son gout prononcé pour le sarcasme et le fatalisme. Il marcha doucement vers le comptoir en prenant bien soins d'analyser toute la pièce au cas ou il faudrait se barrer vite fait. En arrivant au comptoir grillagé il s'adressa doucement à la jeune femme au teint blanchartres.

- bonjour ma ptite, tu pourrais appeler ton patron ?

ce ton blanchâtre.... se serait une mutante ? bho pas grave, j'ai déjà une réputation de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather September

avatar

Messages : 44
Argent : 0

Char Data
Classe: Technicien
Expérience totale: 150
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Lun 21 Déc - 16:07

Heather travaillait sur un drone qu'un client lui avait donné pour qu'elle le répare, mais il était assez évident que ce machin était bon pour la casse. Elle visait juste à lui racheter quelques pièces intéressantes et lui dire "tant pis". Mieux que rien, d'ordinaire les gens étaient destinés à jeter les appareils qui étaient cassés. Elle, elle payait pour acheter les pièces de ce qui était cassé et tout le monde était content. Même si ses prix étaient très bas, c'était mieux que rien.

Elle entendit soudain la clochette sonner, alors elle posa ce qu'elle avait dans la main, alla se les laver puis apparut au comptoir. Un mec avec une tête qui n'inspirait pas confiance la regardait, il n'avait pas l'air d'être du genre à ramener son petit robot de compagnie rose pour une réparation, mais plutôt du genre à ramener un exosquelette ou un Fat Man à tête nucléaires pour qu'elle lui rajoute un module de visée à longue distance. Elle était pas super bonne à ça, mais bon... A moins que ce soit pour son annonce.

Elle lui sourit et dit :

- Bonjour ! C'est pour quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Mc Fox

avatar

Messages : 90
Argent : 1900

Char Data
Classe: Pistolero
Expérience totale: 245
Arme primaire: Calico M955A

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Lun 21 Déc - 18:29

la petite en face de lui ne semblait tout juste sortir de l'adolescence, ce qui le confortait dans l'idée que ca ne devait être qu'un employé sans importance.

c'est le genre d'endroit ou on va me baloter d'employés en employés parce que monsieur le patron bien gras pionce dans l’arrière boutique en rêvant du petit cul de ses jeunes employées. Enfin monsieur a de l'argent et j'en ai besoin de ses ptits billets bien verts.

Henry sortit enfin de sa réflexion quand la jeune albinos parce qu'il ne pouvait la considérer que comme ça ou comme une mutante ce qu'il préférerait vraiment éviter, afin de ne pas faire descendre sa réputation de froid à infréquentable.

Bonjour mademoiselle, je viens pour l'annonce radio. J'ai crus comprendre que ce magasin avait besoin d'un porte flingue ? ch'ui pas le meilleur mais je coute pas cher et ch'ui pas trop regardant sur le nombre de personne à tuer. Tu peux appeler ton patron qu'on discute affaire ?

A la fin de son petit discours, Calico remarqua un interstices cylindrique au plafond. Surement une ancienne aération qui a été rebouché avec un cadavre de rat encore à l’intérieur, en tout cas c’était son explication à l'odeur particulière du lieu. Il espérait vraiment que le boulot ne consistait pas à rester faire le planton ici ( ce qui était fort possible vus qu'il n'avait pas vus l'ombre d'un pétoire ) parce que sinon il risquait bien de finir intoxiqué par cette odeur d'huile, de graisse et de crasse qui lui attaquait violemment les sinus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather September

avatar

Messages : 44
Argent : 0

Char Data
Classe: Technicien
Expérience totale: 150
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Mar 22 Déc - 19:37

Elle sourit lorsqu'il déclara qu'il était là pour le job et se dit "Enfin !". Enfin un mec assez bête pour risquer sa vie pour quelques bouts de cuivre. Enfin, il fallait embellir tout ça, il ne fallait pas perdre une aussi belle occasion.

- Chouette... bon. Le patron c'est moi. Enfin, il y avait un vrai patron avant mais il a eu un accident et vu que j'étais la plus haute dans la hiérarchie après lui, c'est moi qui gère la boutique le temps qu'il ressuscite.

Il ne put voir exactement comment elle avait fait, mais la porte à la droite du guichet émit un "Brrrrr" qui indiquait qu'elle s'était déverrouillée, et elle l'invita à rentrer. Elle s'approcha de son "fourneau industriel" retouché qui lui servait de plaque de cuissons, s'approcha de sa théière, réfléchit un moment, reconsidéra le personnage et alla directement piocher dans ce qui semblait être des jerricans ou quelque chose du genre. En fait ces barils étaient remplis d'alcool fabriqué artisanalement dans l'Alissa... c'était pas ce qui était le plus gustativement intéressant, mais ça avait le mérite de rappeler au consommateur qu'il était un homme, et à lui bourrer la gueule sans empoisonner efficace. Elle posa une petite bouteille sur la table, servit des verres propres et l'invita à s'asseoir sur le sofa.

L'arrière guichet était composé d'une petite partie de l'atelier qui contenait notamment le matériel destiné à l'analyse rapide afin de ne pas avoir à quitter la vue du client lorsqu'on regardait les pièces, mais c'était surtout l'arrière partie qui était une sorte de living room, une petite cuisine assez salubre comparé au reste. Évidemment, personne ne passait la porte qui menait à ses pièces et à l'atelier.

Cet endroit pouvait sembler tellement grand sans tout le bordel...

Elle, comme à son habitude pour travailler, avait quand même son gilet qu'elle utilisait pour pas salir ses vêtements et trainait à pieds nus avec un short court car elle voulait pas salir tout avec ses souliers d'atelier baignés dans l'huile. Elle n'était certes pas présentable mais c'était pas elle qui cherchait l'emploi, donc elle s'en battait les ovaires. Elle servit tout le monde de cet alcool bizarre qui avaient comme un nuage bleu à l'intérieur. Esthétique mais inquiétant.

- Je suis Heather. On m'appelle la Main Blanche. Je gère l'affaire depuis plusieurs mois maintenant. Le problème étant que fabriquer des drones de défense coute cher et que les pièces pour les faire sont rares et ne se trouvent que dans les vieilles installations militaires ou industrielles de l'Alissa. Du moins on peut les avoir là-bas de manière abordable. On a pas les moyens de Amprestige.

Elle rit.

- Mais on exploite pas des petits enfants dans des caves non plus. Là où j'ai besoin d'aide, c'est justement pour aller chercher du matériel dans l'Alissa. Sans protection c'est un coup à finir dans une cave avec des pillards mutants à deux têtes et ça n'est pas spécifiquement un de mes fantasmes. Je pourrais apprendre à tirer, OU me trouver un pote qui irait me protéger le temps de sécuriser des lieux pour que je puisse ramasser des pièces. Après évidemment si tout va bien on pourra se faire une petite armée de robots de combat et je nommerai mon pote général, et on s'amusera comme des fifous. Si ça se passe mal, on meurt tous. Et ce pote, ça pourrait être toi si tu es intéressé.

Elle soupira.

- Je connais bien l'Alissa, trouver un guide pour ces lieux, qui sache éviter la Brume où il faut et trouver des trucs rares, c'est pas facile. Heureusement je peux faire ça. Toi tu t'occupes du reste. Tu seras surement payé au lance-pierre - ça m'étonnerait que les mutants sachent utiliser des armes plus développées - dans un premier temps, mais en fonction de ce que je trouve et de comment j'arrive à le fructifier, on aura de quoi vivre.

Elle but cul sec et se resservit, avant de se mordiller la lèvre inférieure et lui sourire de nouveau pour pas trop lui faire peur.

- Remarques, questions, inquiétudes, approbation, camarade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Mc Fox

avatar

Messages : 90
Argent : 1900

Char Data
Classe: Pistolero
Expérience totale: 245
Arme primaire: Calico M955A

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Mar 22 Déc - 20:50

Calico suiva donc la jeune femme et écouta distraitement son discour, toujours un peu etonné qu'elle soit le boss.

Moi ? travailler pour une gamine ? Ça doit vraiment être la merde pour que j'accepte un plan comme ça. Elle va me demander quoi? Le remède contre sa peau? Une pile a fission?
Un poney ? 'Fin bref, si je commence à la charrier, je suis sur qu'elle m'enverra chier. C'est que c'est susceptible à cet age là.


La jeune fille lui servit un verre, ce qui fit remonter en flèche son intérêt pour ce boulot mais il fallait faire bonne figure et continuer à sembler intéressé jusqu’à ce qu'elle ouvre la marche en buvant ce tord-boyaux. Puis vint le moment fatidique du briefing, Henry s'attendait à beaucoup de choses mais aller faire un tour chez alissa, revenait presque à signer son retrait pré-maturer du business, les pieds devant!

Ok, elle dit connaitre le lieu et vus sa tronche d’anémiques congénitales, je la crois sur parole mais j'ai des objectifs dans la vie moi ! même si je suis dans la merde et que je suis devenu plus porté sur la boisson que sur mes livres de sciences, vivre est encore à l’ordre du jour. Calme toi..... tu as réussi à survivre jusqu'ici alors ca devrait aller non ? Bon j'ai pas trop le choix.....  

c'est d'accords mais on doit régler 2,3 petites choses:
1) C'est quoi ton nom ? si je dois t'avoir aux basques pendant je sais pas combien de temps, je préfère ne pas devoir trouver ton nom par devinettes en cas d'urgences
2) est-ce que tu sais au moins utiliser un couteau, cran d’arrêt ? que je ne m’inquiètes pas trop si on venait à être séparé.
3) si tu essayes de m'enculer et de m'abandonner la-bas, je te fais bouffer ton intestin et crois-moi, je suis plutôt doué pour ca

Sinon, y a aucun soucis et on démarre dés que tu es prêtes.


vus la gueule de sa piaule, quelque chose me dit que je vais être payer une misère mais si elle pouvait au moins me permettre de rembourser mes consommations d'hier, je serais vraiment pas fâché et puis elle a l'air pas trop causantes, pile le genre de client que j'aime ( mis à part sa tendance suicidaire à aller dans des endroits dangereux..... )  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather September

avatar

Messages : 44
Argent : 0

Char Data
Classe: Technicien
Expérience totale: 150
Arme primaire: Mains nues

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Jeu 24 Déc - 15:04

C'était dans la poche. Et elle aimait bien sa tête. Elle écouta ses questions pour finalement y répondre.

- Heather September.

Son nom de famille était pas important, tout le monde avait entendu parler de la Main Blanche.

- Et toi, c'est quoi ton nom ?

Elle but tranquillement son verre, se resservit, ayant déjà les joues roses et la tête qui tournait un peu car elle n'avait pas eu le temps de manger ce matin faute d'avoir eu trop de travail. Quand il parla de se battre elle eut un vague sourire.

- Je pense que j'irais vite récupérer un plan chez Amprestige pour me construire un drone de combat pour aider, ça devrait le faire. J'ai jamais vraiment eu à me battre, bien que les philosophes s'accordent à dire le contraire, la Brume reste bien plus dangereuse que l'homme.

Elle fit la moue lorsqu'il parla de se faire abandonner. C'est vrai qu'elle n'avait pas vraiment pensé à ça.

- Disons que je ne te promets rien. Si tu te jettes dans l'ennemi et qu'ils sont vingt et que tu te fais kidnapper et torturer, je vais faire ce que je peux mais... enfin je suis pas une héroïne quoi.

Elle se leva, tituba un peu, et l'invita à sortir.

- Écoute, marché conclu. Il faut que je passe chez Amprestige, on se retrouve ce soir à l'arrêt de Métro, Rue 101...

Elle jeta un œil à un horaire terni par la salissure scotché malhabilement au mur.

- On prendra le Métro, arrêt "Rue 101", celui qui part à 20h43. Normalement à cette heure là y a que deux rames donc je serai tout derrière. Ensuite, eh bien je sais où aller.

Elle l'invita à lui serre la main pour "Marché conclu", regarda l'heure, fut ravie de voir qu'elle finissait dans 11 minutes, et se réjouit de retourner dans l'Alissa avec lui. Cette fois-ci...

Cette fois-ci ils ne lui racketteront pas ses outils.

Elle eut un sourire narquois.


[ Tu peux encore poster ici, ensuite tu peux créer un topic sur le sous-forum Métro je pense, pour la suite. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry Mc Fox

avatar

Messages : 90
Argent : 1900

Char Data
Classe: Pistolero
Expérience totale: 245
Arme primaire: Calico M955A

MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   Jeu 24 Déc - 16:12

Calico ecouta attentivement chacun de ses mots. Après tout il allait risquer sa vie alors autant en savoir le plus possible sur ce job. Il fut légèrement surpris quand elle demanda son nom, elle avait l'air plutot froide, genre boss calculateur qui vous voit comme une simple machine.

Tiens sa me refait penser au directeur de l’hôpital, un vrai connard du terroir.

J'e m'appelle Henry mais certains me surnomme calico en hommage à mon arme fétiche. Dommage que je sois un peu rouillé sinon je l'aurais prit. Bon et bien rendez-vous à la rue 101 alors et essayez de décuver parce qu'aller bourrer dans ce genre d'endroits, c'est comme signé son arret de mort.

Il prit un petit sourire grave en prononçant ses derniers mots puis leva légèrement le sourcil gauche avant de sortir du magasin pour retrouver l'air vicié de la ville qui lui semblait pourtant tellement plus frais après avoir passé autant de temps dans cet atelier crasseux. Il regarda finalement sa montre et décida qu'il avait le temps de passer boire un verre et surtout d'aller s'acheter un silencieux chez Dead Eye.

Je préféré dépenser le peu qu'il me reste pour eviter de servir de repas à des mutants plutôt que de faire mon juif et crever comme un merde empaler sur une broche au dessus d'un feu. $

Sur ce il commença sa marche vers la filiale d'armes bine connues au tenancier si sympathique. En chemin il repensa à cette gamine et à sa  phrase qui lui sembla presque fataliste: "Disons que je ne te promets rien. Si tu te jettes dans l'ennemi et qu'ils sont vingt et que tu te fais kidnapper et torturer, je vais faire ce que je peux mais... enfin je suis pas une héroïne quoi."  Avait-elle peur de mourir ? Avait-elle essayé d'y aller seul ? Dieu seul sait ce qui est arrivé à cette fille mais il était bien décidé à lui montrer qu'elle pouvait avoir confiance, il était décidé à ne pas répéter les erreurs du passé. Sur cette réflèxion, les vieux souvenir refirent surface et cette remonté soudaine brisa son masque d'indifférences et les larmes coulèrent comme elles auraient dut couler il a de ça des mois mais à ce moment, rien n'avait couler, personne n'avait pleurer. Juste cette envie de vengeance et cette armes automatiques trouvés sur ce type qu'il avait tué. Son premier sang et depuis la chute aux enfers.... interminables, longues et difficiles comme une noyade perpétuelle dans cette ville de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Home|Atelier] Butters' Workshop   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Home|Atelier] Butters' Workshop
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif
» nouveautés a la VPC games workshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solicity :: District Nadejda :: La Negra :: Black District-
Sauter vers: